Exposés

Outil du développement économique 
Première présentation en public de l'ADEP à l'Assemblée des maires d'Ajoie et du Clos-du-Doubs / 5 avril 1973 
4 exposés permettent de mettre en évidence les atouts et les faiblesses de notre district, de présenter l'ADEP devant les responsables du district comme outil du développement économique au service des secteurs public et privé.

 

1er exposé par M. Pierre Etique, député
5.04.1973
 
Constat


La législation cantonale pour le développement économique
"Cette législation constitue en elle-même une innovation importante en matière de politique économique. Le canton de Berne sera en effet le premier canton à mettre en place un appareil législatif et opérationnel en vue de réaliser une certaine conception de son développement économique.

 

Est-il nécessaire de préciser aussi que le canton de Berne, et certaines de ses régions tout particulièrement, n'ont pas participé comme elles auraient dû à l'essor économique que notre pays connaît depuis la fin de la 2ème guerre mondiale ?

 

Depuis un certain temps déjà, les milieux spécialisés de l'économie, mais les autorités politiques et administratives aussi, ont pris conscience de notre retard relatif. A la suite de plusieurs interventions au Grand Conseil, le Conseil exécutif a été amené à demander une expertise sur la situation économique du canton.

 

Cette expertise, confiée à MM. les Professeurs Stocker et Risch, ne fit que confirmer ces craintes et ces appréhensions."
 

Quelques chiffres / Période de 1960 - 1970 
augmentation de la population du canton :  10 % (1979, entrée en souveraineté du Canton du Jura) 
augmentation de la population suisse, moyenne :  15,2 %

 
augmentation spectaculaire dans certains cantons : 
BL : 38 %
AG : 20 %
VD : 19 %
VS : 17 %
ZH : 16 % 

augmentation du district de Porrentruy :  1,9 % (stagnation démographique) 

augmentation du district de Delémont :   7,1 % 
augmentation du district de Moutier :  14,7 %

 

 

Rapport Stocker - Risch : expertise sur la situation économique


Les faiblesses structurelles par rapport à la moyenne suisse

  • handicap : 44,7 % des exploitations agricoles sont en zone de montagne 
  • en surnombre : bas salaires dans les branches artisanales et industrielles 
  • en surnombre : petites entreprises
  • sous-représentées : entreprises moyennes et grandes
  • les services : administration publique trop grande
  • le tourisme : faiblesse économique par rapport aux voies de communications et d'infrastructures. 

 


La différenciation au niveau des revenus 
Caractéristiques d'un district (le nôtre) à faible capacité de revenu :

  • a)  proportion supérieure à la moyenne des classes d'âge de la population très jeune ou très âgée 
  • b)  part inférieure à la moyenne de la population active à la population totale  
  • c)  concentration des branches d'activités mal situées au plan des salaires et de la rentabilité 

 


Manière de concevoir le développement 
Le rapport propose de promouvoir le développement dont le centre de gravité serait constitué par les régions économiquement faibles; en particulier 

  • au plan psychologique : instaurer un climat favorable à la croissance
  • au plan industriel : concentrer certaines entreprises en unités plus grandes, pratiquer une véritables politique d'accueil des nouvelles entreprises
  • au plan agricole : recourir à la formule agriculture-tourisme
  • au plan touristique : développer les infrastructures, telles que - voie d'accès
    - installations de protection des eaux
    - alimentation en eau
    - formation professionnelle hôtelière

 


Cette expertise allait provoquer une véritable prise de conscience. C'est ainsi qu'au plan parlementaire fut adoptée la << Loi sur le développement économique >> acceptée par le peuple le 12.12.1971.


Remarque 
La présentation de la loi sur le développement de l'économie ne sera pas traitée dans cet historique mais il faut relever que l'application de cette nouvelle loi est l'une des raisons de la constitution de l'ADEP.
 

 


2e exposé par M. Gabriel Theubet, maire de Porrentruy
5.04.1973 

Intercommunalité


La commune et ses problèmes de développement économique 
Extraits :

"Chacun est bien conscient et les autorités communales en particulier que le développement économique du district de Porrentruy est une nécessité pour assurer le bien être de sa population.

Afin de sauvegarder l'autonomie communale, on peut suggérer que chaque commune continue à étudier et à régler ses propres problèmes, seule, de façon empirique. Dans ce cas, beaucoup d'efforts seront faits à double ou en pure perte, et le travail se fera de manière peu rationnelle.

Autre solution, coordonner les études et recherches faites en vue du développement de chaque localité. En d'autres termes, il s'agit de résoudre les difficultés en commun, tant sur le plan administratif que pratique.

L'efficacité et la puissance dans le domaine du développement économique ne peuvent être obtenues que par le regroupement des forces.

Les exemples foisonnent dans l'industrie privée. Pourquoi les communes ne coopéreraient-elles pas elles aussi ? L'efficacité de notre organisme dépendra bien sûr de l'ardeur que nous mettrons à réaliser notre but, mais aussi de l'appui que vos communes voudront bien nous donner.

Nous avons créé un outil de travail qui est prêt à fonctionner. A vous de vous en servir. Il est donc dans l'intérêt général que chaque commune soit non seulement prospère, mais aussi consciente de son rôle économique dans une région déterminée."
 

 

3e exposé par M. François Mertenat, conseiller communal

5.04.1973 
Développement économique


Le district et ses problèmes de développement économique 
Extraits :

"Les faiblesses de notre district sont bien connues : séparé de la Suisse et des autres régions du Jura par un rempart montagneux, isolé de la France voisine
(son débouché naturel) par un cordon douanier artificiel et asphyxiant, sous équipé sur le plan des voies de communication.

Le district de Porrentruy risque de devenir à brève échéance une région marginale réservoir de main-d'oeuvre pour les grands ensembles qui se constituent à sa 
périphérie.
Plus révélatrice est la comparaison entre l'excédent naturel (+1875), l'accroissement réel (+484) et le bilan migratoire (-1391) 
Ce bilan migratoire négatif, alors que l'excédent naturel est satisfaisant, démontre à l'évidence l'insuffisance des structures industrielles du district de Porrentruy puisqu'une partie importante de la population active (surtout les jeunes) est condamné à l'exil. Il est grand temps de réagir pour enrayer cette hémorragie de forces vives.

Les communes du district doivent prendre en main leur destin. Unies au service d'une même et grande cause, elles seront plus fortes pour engager et gagner, en collaboration avec les autres régions jurassiennes, l'inévitable bataille des voies de communications, première étape à franchir pour maintenir notre région dans la course à l'expansion. D'autres tâches dévolues aux communes seront réalisées avec davantage d'efficacité si elles sont entreprises au niveau régional."
 

 


4e exposé, par M. Ernest Parrietti, président de l'ADEP

5.04.1973 
But et programme


Extraits : "Faisant abstraction de tout ce qui pourrait nous diviser, nous avons décidé de collaborer très sincèrement, excluant toute divergence politique, philosophique ou confessionnelle, pour nous pencher sur l'étude de l'avenir de notre pays, de notre région , de notre district .
L'ADEP, pour quoi faire ?

De grandes mutations et de grandes réalisations ont lieu à côté de nous, devons-nous demeurer ?
 

  • insouciants d'un monde environnant, d'une Europe qui se construit ?
  • aveugles aux actions concrètes qui se développent à nos portes ?
  • sourds aux remarques et aux critiques de la jeunesse qui nous quitte pour trouver des débouchés tout en conservant une certaine nostalgie du pays ?
  • insensibles aux possibilités qui nous sont offertes par les nouvelles lois sur le développement ?
  • soumis à toutes les nouvelles lois qui nous sont imposées et à toutes les décisions politiques que nous devons subir et qui paralysent souvent notre développement


Notre but est de trouver avec vous une réponse à ces questions. Il s'agit tout d'abord de bien connaître son sujet. Aussi nous proposons-nous de rédiger dans les prochains mois un véritable livre blanc du district de Porrentruy. Ce document devra être le fruit de la concertation entre les élus, les représentants des activités économiques, les écoles supérieures et les pouvoirs publics. 
Etudier pour agir en informant pourraît être notre devise."

Adep - Rue d'Airmont 7 - 2900 Porrentruy
Tél. +41 (0)32 466 88 81 - Fax. +41 (0)32 466 88 82 -
CMS-Light v2.0 © www.WebExpert.ch